L’ingénieur biomédical étudie, conçoit, développe et évalue des systèmes, des technologies ou des équipements pour le secteur médical. Il assure que l’équipement et les technologies sont fonctionnels, fiables et performants. Il est la personne-ressource pour le soutien scientifique et technique aux utilisateurs de technologies biomédicales.

Principales tâches

1. Concevoir ou développer des équipements ou des procédés biomédicaux

2. Évaluer des équipements ou des procédés (sécurité, efficacité et efficience)

3. Installer, ajuster, réparer et assurer l’assistance technique pour des équipements biomédicaux

4. Assurer la formation des utilisateurs des équipements biomédicaux

5. Assurer une veille technologique et scientifique

Formation initiale


• Baccalauréat en génie médical, en génie biologique et biomédical, en génie mécanique ou dans une discipline connexe de génie

• Maîtrise ou doctorat (un atout)

Sous-secteurs embauchant les professionnels
Pharmaceutiques innovantes
Organisations de fabrication contractuelle (CMO)
Organisations de recherche contractuelle (CRO)
Biotechnologies
Technologies médicales
TI santé / IA
Produits de santé naturels

Profil des compétences demandées

ingenieur-biomedical

TECHNOLOGIQUES

n.s.p.

SCIENTIFIQUES
  • Maîtriser le cycle de développement de produit
RÉGLEMENTATION ET NORMES
  • S’intéresser à l’évolution de la réglementation
  • Connaître la règlementation (SC, CEPMB)
RELATIONNELLES ET VENTE
  • Marketing et lancement de produit
  • Développer et maintenir son réseau
GESTION
  • Bilinguisme
  • Développer le soucis de la qualité
  • Gestion des priorités
INTELLIGENCE D’AFFAIRES
  • Comprendre l’environnement économique et réglementaire
  • Comprendre l’accès au marché et les modes de fixation des prix des médicaments
  • Maîtriser les principes de pharmacoéconomie et l’analyse coût-efficacité
  • Comprendre le système de soins de santé au Canada
INGÉNIEUR BIOMÉDICAL

Opportunité de l’industrie

 

Profil des compétences demandées

• Finissants des programmes de génie en SVTS
• Intégration de stagiaires à la fin de leur parcours universitaire

Perspectives – constats

• Perspectives favorables avec le développement simultané du hardware et du software
• Pression sur les compétences technologiques avec la pénurie de programmeurs
• Expérience-utilisateur centrale

Salaire moyen
64 000$